Hyperphagie

La compulsion alimentaire ressemble beaucoup à la boulimie, mais contrairement à ce dernier, l’hyperphagie touche plus d’hommes que les autres troubles du comportements alimentaire (dans 3 cas sur 10). Les crises se manifestent par l’ingestion, en dehors des repas, d’une quantité importante d’aliments appréciés. À l’inverse des crises boulimiques, on y trouve une part de plaisir, même si la faim est absente. Le malade sent que son comportement échappe à son contrôle.

Pour poser le diagnostic, il faut que les crises soient importantes, fréquentes, et qu’elles conduisent à une souffrance psychique notable et à un surpoids. En effet, à la grande différence de la boulimie, dans l’hyperphagie, il n’y a pas de comportement dit compensatoire, c’est-à-dire qu’il n’y a ni vomissement, ni hyperactivité.

Source

*httpt://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Anorexie-Boulimie/Articles-et-Dossiers/Les-troubles-du-comportement-alimentaire-TCA/4

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s